Étiquette : enfants

Vers et à Ohrid, en passant par Saint Noam

Dimanche matin. L’heure de quitter la capitale est venue, après avoir passé 30 minutes à expliquer le chemin à notre livreur de camionette et à se laisser extorquer 35 euro pour une taxe imaginaire dont une agence dont on taira le nom n’a pas fini d’entendre parler. Mais passons, car on n’en est toujours qu’à

Lire la suite

glisse et slowlife

la semaine avance, et chacun trouve son rythme sur les sommets alpins. Comme souvent, ce que l’on fait finalement de notre temps, n’est pas nécessairement ce qu’on avait anticipé. A l’arrivée, les skieurs semblent skier plus que ce qu’on avait imaginé (tout bon), et de mon côté, je m’adapte avec une certaine grâce au temps

Lire la suite

découverte de La Rosière

le trajet Lyon – La Rosière était semé d’embûches, mais c’est quand même encore en plein soleil que nous avons pu entamer l’ascension finale. L’émerveillement des enfants (et de leur papa) à la vue du manteau neigeux a permis de clore le périple sur une mélodie joyeuse. Ouf. trajet Lyon-Ouest – La Rosière (Montvalezan, juste

Lire la suite

étoile des neiges!

c’est reparti pour un tour! Les valises – minimalistes – ont été entassées dans le coffre de la voiture, les enfants plus ou moins rangés sur la banquette arrière et nous avons, chacun à notre tour, enfoncé le champignon pour foncer en direction des Alpes. Quoique, foncer est un bien grand mot, puisque je respecte

Lire la suite

pieds nus à Celerina, lac de Sils et Zernez

un des nombreux talents de nos mini-gingers, c’est qu’ils peuvent facilement se donner à fond. Aujourd’hui, c’était à fond dans le pied nu: tout au long d’une promenade faite pour ça, dans un lac caillant (avec des sandales pour le coup mais vu que le lac était caillant-caillant, on va dire que ça compte), sur

Lire la suite

Muottas Muragl et Ovaverva, ça compte au scrabble?

heureusement que j’écris un blog car sinon, aucune chance que je retrouve un jour la trace des deux endroits improbables où nous sommes allés aujourd’hui. Et puis il y a tous ces moments sans nom, sans date, sans heure. Observer Noam complètement pris dans son jeu de dinette et se raconter toute une recette à

Lire la suite