Voyage en terre connue

Un peu refroidis par notre été 2020 et ses nombreux rebondissements (on y va, on n’y va pas, on va ici ou on va là, on annule, on n’annule pas) on a voulu la jouer sûre cette année. Sur la base d’un stéréotypage honteux et pourtant assumé des destinations qui nous semblaient safe, c’est sur la Suisse que notre choix s’est porté. Les enfants et surtout Arthur gardent un souvenir magique de nos quelques jours à Saint-Moritz en 2018 – c’est donc sur cet objectif qu’on a construit le ginger trip de l’été.

On va finalement avaler pas mal de kilomètres – électrisés, certes, mais kilomètres quand même – vu que la boucle totale sera la suivante: Méjannes-le-Clap/Lussan – Zürich – Saint-Moritz – Opio – Avignon – Bruxelles. Aucune logique géographique, mais une logique COVID-19 à notre sauce. On ne fait pas encore tout à fait ce qu’on veut cette année mais on est bien décidés à se faire plaisir avec dans l’ordre: ville/amis, grand air/challenge, sport/repos.

Au programme donc des articles de cette ginger saison: notre « workation » à Lussan, un city trip à Zürich, nos balades et excursions à Saint-Moritz et l’apothéose en Provence. Comme à chaque voyage, je mets d’abord ce blog au goût du jour (design en phase avec mes émotions du moment) et je range un peu les anciens articles (les catégories sont simplifiées: allons-y par année). C’est tout ça en plus de l’écriture et de la trace que je laisse qui fait que ces quelques pages sont ma bulle d’oxygène. Savoir que mes 4 co-voyaguers dorment en étant bercés au rythme de mon clavier qui s’agite me rapproche d’eux alors qu’en fait, je suis loin – dans mes rêves, mes projections, mes souvenirs. Quel bonheur d’avoir le temps d’écrire.

Un petit avant-goût:

On a commencé par tester le mot de l’année: « workation ». On a bossé comme des brutes sous un temps plus que mitigé. Le score de l’expérience reste en délibéré – débrief à suivre.
Alors que le COVID-19 fait encore des siennes, le thème de la semaine c’est quand même la météo. Notre entrée à Zürich n’y fait pas exception – même si on est loin du déluge qui s’est abattu sur la Wallonie.
En tout cas, c’est bien parti – Zürich était le bon choix pour commencer notre évasion estivale 2021.

A suivre!