promenade historique dans Turin

Turin est une ville parfaite pour une visite en famille. Les distances ne sont pas grandes, on peut facilement aller faire un petit tour hors de la ville, il y a des glaces à tous les coins de rue, les transports en commun sont bien organisés et il y a un choix de musées suffisamment large pour permettre à chacun d’y trouver son compte (même en scindant les délégations comme on l’a fait hier). On a évidemment fait fort en commençant par le superbe parc Valentino et le MAUTO, mais on n’a pas moins bien terminé le périple. Voyez plutôt.

activités du jour:

  • promenade vers le palazzo Madama et le palazzo Reale
  • visite du Duomo San Giovanni Battista
  • traversée du centre vers la porta de Susa (super quartier, plein de terrasses alléchantes)
  • visite du Musée Pietro Micca sur la bataille de Turin en 1706
  • metro de Porta de Susa à Porta Nuova
  • retour par la Via Roma
  • relax à l’appartement 
  • dernier repas sur la Piazza Carignano 
  • dernière glace chez Grom
2018_0803_105334007753783398824278885.jpg
jouer au petit prisonnier avant de partir en promenade
2018_0803_111952001479550166745562752.jpg
le jeu du jour pour motiver à la marche: interdiction de marcher au soleil sous peine de perdre des points. Trouvaille créative: marcher dans l’ombre de quelqu’un pour les passages ensoleillés. Bien joué, les boys!

pour dire dignement au revoir à Turin, on a voulu jeter un oeil aux palais dans la ville. Le palazzo Reale et le palazzo Madama voisin étaient donc un premier stop idéal. Une grande place, des fontaines, de l’ombre, les ingrédients parfaits pour démarrer en jouant. En passant ensuite par la gauche de la cour du palazzo Reale, on a pu accéder à la cathédrale San Giovanni Battista, où est conservé le saint suaire de Turin. Intéressant de voir comment cela se fait de façon assez discrète, pas d’excès de tralala, un lieu accessible où ils étaient en même temps en train de forer dans les murs et de réparer l’orgue. Noam s’est demandé comment Bouddha faisait pour s’asseoir sur les bancs où les croyants s’agenouillent, il n’a pas perdu ses références depuis l’Asie!

2018_0803_12183700894952757934611491.jpg
on a démarré tard et il a donc fallu improviser pour nourrir les deux plus petits en chemin (le signal « j’ai faim » est généralement codé en tapant son frère et en poussant des cris de plus en plus perçants, l’avantage étant qu’Arthur et Noam partagent le même langage et on donc pu se partager une piadina pour se réconcilier)
2018_0803_115846004930225783962360247.jpg
on pensait arriver plus vite au musée Pietro Micca, mais les « ooh », « sympa », « mignon » en chemin nous ont retardés, en plus de l’allure pas foudroyante de la troupe
2018_0803_124914003765867053416351598.jpg
on a choisi l’option bar louche une fois qu’on a réussi à s’approcher, question de ne pas visiter le ventre vide quand même
2018_0803_125302008259114688095457346.jpg
une petite partie de dés en attendant le repas de survie

grâce à cette traversée de la ville, on a pu avoir notre séance rituelle de maudissage du Routard et de sa carte pas du tout à l’échelle (on est de mauvaise foi, on assume, mais c’est vrai qu’on se fait toujours avoir au moins une fois sur les distances). On remercie toutefois le guide franchouillard de nous avoir conseillé la visite du musée avec les enfants. La collection sur place est vintage, l’audioguide est bien fait pour planter le décor et puis on passe rapidement au clou de la visite: une promenade à 7 et 14m sous terre dans des couloirs de minage utilisés pour repousser les Français au début du 18e siècle et permettre à Turin de réaliser son destin de première capitale de l’Italie réunifiée.

je n’ai pas de photos des couloirs parce que j’étais en état méditatif pour ne pas flipper, vu que le Routard (encore lui) disait: « claustrophobes s’abstenir ». Franchement, il n’y a pas vraiment de quoi (ou alors c’est moi qui me suis encore surpassée). La visite se fait avec une guide très sympa qui tient une énorme lampe de poche, donne des instructions militaires sur le numéro à encoder dans l’audioguide, complète les infos dans un français succulent et mène la marche au pas de course. Les garçons n’ont pas chouiné une seule fois et étaient trop fiers de savoir à quelle profondeur on se promenait. Le système de galeries est bien conservé et très agréable à parcourir quand on fait 1m60, taille d’époque. Pour Aart s’était un peu plus risqué et en mode courbé!

20180803_1425045320972322191306477.jpg
ne vous laissez pas refroidir par le côté vieillot, on apprend vraiment de chouettes choses sur l’histoire et la façon dont la ville s’est organisée pour se défendre

après cela, on a profité pour prendre le métro et rejoindre le centre par un côté qu’on n’avait pas encore vu. On a pu au passage voir deux magnifiques gares, un métro hyper propre et se rendre compte que la traversée du centre peut se faire quasi entièrement à l’ombre.

on a aussi pu faire plaisir à Arthur qui adore être à l’appartement pour jouer, et à Loïc qui voulait se changer et mettre un long pantalon pour sortir le soir. Notre dernière sortie s’est faite sur la belle place Carignano juste après le musée égyptien, question d’aller à l’essentiel: un chouette apéro, un bon plat et une glace en apothéose.

20180803_1921133375717956496751854.jpg
un petit pola pour avoir un souvenir à cacher dans mon bullet journal
2018_0803_19373700856792266685062086.jpg
et un switch en black and white pour continuer à me faire la main avec mon nouveau reflex
2018_0803_194722001055266178800974973.jpg
mon petit poseur aux yeux profonds
2018_0803_195842005040675101183530196.jpg
négociation pendant le Uno
2018_0803_205512006155509616335982671.jpg
entassement de gingers dans la Yoyo de Babyzen
2018_0803_210118009180154177765302055.jpg
le goût de la semaine c’est le citron pour les enfants, et la technique s’est améliorée
2018_0803_210043008297004379780494850.jpg
on a commandé une boule, je crois qu’ils liquident en fin de journée!
2018_0803_210030003367202620592207714.jpg
miam, vraiment
2018_0803_211052006577762003808437102.jpg
ce ne sont pas nécessairement les enfants qui font le plus de taches
2018_0803_210743004762907523636174813.jpg
après analyse comparative, les glaces de Grom (qu’on a également goûtées à Asti) remportent de bons points
2018_0803_205354003072248572891868469.jpg
au revoir, Turin!
img-20180803-wa00065381035516518109723.jpg
on reviendra!

chiffres pertinents mais parfois approximatifs:

  • Noam, 25 mois
  • Arthur, 4,9 ans (5 ans dans 38 jours)
  • Loïc, 6,5 ans 
  • Aart, 32,7 ans
  • Charline, 39,4 ans