randonnée familiale dans le Val Bernina

l’estomac rouspète un peu, la peau tire après une bonne dose de soleil et de vent. Le vent est frais, il est l’heure de remettre les pulls tout en continuant à savourer les exploits du jour: 7 km de marche au compteur pour une partie de la délégation, 14 pour l’autre. Une fois le léger mal aux muscles oublié, on gardera une série infinie de vues à se coller à la rétine et, à défaut, à utiliser comme fond d’écran pour les jours moins gais.

activités du jour:

  • Pontresina – Ozpizio Bernina en train
  • Ozpizio Bernina – Alp Grüm à pied (un bon 5km en 1h50 de marche, pique-nique à mi-chemin non compris dans le temps)
  • Alp Grüm – Cavaglia en train
  • Promenade des marmites glacières à Cavaglia (1,5 km de marche, arrêt d’une petite heure)
  • Cavaglia – Pontresina en train pour Arthur, Noam et moi
  • Cavaglia – Morteratsch en train pour Loïc et Aart
  • Morteratsch – Pontresina à pied pour Loïc et Aart (presque 7km en 1h30)

le plus difficile pour aujourd’hui, ça a été de décider quel circuit on ferait. Après une longue étude de la carte « Oberengadin – Bernina », on s’est fixés sur un combi train-rando qui avait l’air à notre portée. On ne s’est en tout cas pas laissés effrayer par le niveau de difficulté « moyenne-élevée » annoncé du tronçon vers Alp Grüm et on a bien fait puisqu’il y avait finalement une alternative plus light tout à fait à notre portée (ça nous a fait rater la vue depuis Sessal Mason mais c’est un moindre mal). Et en optant pour une scission des déléagtions après la visite du jardin des glaciers de Cavaglia, on permettait à tout le monde de s’y retrouver.

le fait d’avoir fait le trajet en train il y a quelques jours nous a aussi aidés à nous décider et à nous sentir à l’aise. En plus, reprendre le train sur une partie du trajet et le voir passer à de nombreuses reprises pendant notre marche nous a encore plus convaincus du caractère exceptionnel de cette ligne ferroviaire. On a envie de la revoir en hiver, c’est sûr!

sans le train, on n’aurait d’ailleurs pas eu l’idée de s’arrêter à Cavaglia alors que c’est vraiment un endroit qui nous a marqués et qui va nous permettre de parler et reparler géologie et réchauffement climatique avec nos jeunes explorateurs.

2018_0729_105603002331780370557066458.jpg
on démarre relax, l’esprit d’équipe est bon
2018_0729_10594400759534437571712132.jpg
premières négociations mais la motivation est au rendez-vous
2018_0729_110800007024156551650887795.jpg
zen
2018_0729_110945001407506357042848379.jpg
petit check rapide
2018_0729_111436001597544097981419152.jpg
ce train est vraiment magique
2018_0729_113111003254590361381864379.jpg
l’homme de la situation, et Arthur qui se cache
2018_0729_113738004152521099415420791.jpg
et une colline de vaincue, même si on n’est pas seuls à gérer l’exploit
img-20180729-wa00158521431275344224760.jpg
on fait difficilement mieux comme vue pour le pique-nique
2018_0729_115719007449510306608075815.jpg
une vache à contre-jour, ça fait authentique
2018_0729_124042005757055932214511893.jpg
le Piz Palu, on touche au but
2018_0729_125654004549706483001038114.jpg
le paysage reste surprenant
2018_0729_125822005601130923522574046.jpg
le Val Poschiavo est au fond, Cavaglia (notre prochaine étape) juste en contre-bas
2018_0729_125934003110236273100989529.jpg
encore un petit effort
2018_0729_125812004247771504974247581.jpg
le train vers Pontresina est au fond de la vallée, on s’interroge sur son parcours pour monter
2018_0729_130736006300146022500575073.jpg
le revoilà, on est fans
2018_0729_134045008475136739318258238.jpg
vue depuis la gare d’Alp Grüm en attendant le train vers Cavaglia
2018_0729_134126001581781663264379576.jpg
les gingers attendent le train (et celui qui trouve Arthur sur la photo a gagné!)
2018_0729_141534007463674380750233837.jpg
à Cavaglia, on ne tarde pas pour aller découvrir les marmites glacières
2018_0729_142543007190645474777045154.jpg
le phénomène est impressionnant, sacré boulot pour déterrer ses preuves du travail de l’eau sous le glacier
2018_0729_142745001736603856722435301.jpg
fin du parcours, à flanc de voie
2018_0729_142910007008621779032604951.jpg
heureusement, on n’a pas loupé la dernière partie
2018_0729_143650007667602348812233414.jpg
retour vers la gare, en ordre dispersé
2018_0729_145719006650361006567935598.jpg
état des troupes pour qui la rando est terminée
received_101557503545884947556430274495128525.jpeg
Loïc voulait faire 15 km, il n’aura pas fini loin!
received_101557503553484945847367556521059245.jpeg
de l’eau, de la montagne, toutes nos vacances en une image.

on ne veut pas croire qu’on va déjà quitter la Suisse demain. D’ailleurs, on a décidé de remettre le couvert côté rando et de ne partir qu’en fin de journée vers Turin.


chiffres pertinents mais parfois approximatifs:

  • Noam, 25 mois
  • Arthur, 4,8 ans
  • Loïc, 6,4 ans (6,5 D E M A I N)
  • Aart, 32,7 ans
  • Charline, 39,4 ans