Mossy Forest & Jungle Walk

à retenir pour aujourd’hui? On a de bons marcheurs dans l’équipe quand on arrive à leur faire oublier qu’ils marchent. Essayer d’atteindre un sommet et partir à la recherche d’une cascade dans la jungle, voilà qui fait rouler les petites jambes!

lieux visités (de 9h45 à 15h)

  • Mossy Forest
  • Jungle Walk vers la cascade de Parit
  • retour à pied à Tanah Rata
  • pleine de jeux de Tanah Rata

on est venus ici pour voir du vert, on a vu du vert. La visite de la plantation de thé hier nous avait mis en appétit, on est donc repartis à l’assaut des routes étroites et sinueuses des Cameron Highlands avec notre adorable chauffeur de taxi (papy d’un petit bout de l’âge de Noam), klaxonnant avant chaque tournant pour prévenir les autres de se mettre bien de côté et donnant les instructions nécessaires pour débloquer le passage assez large pour une voiture quand on en retrouvait quatre sur le même espace et pas forcément à un endroit logique de la route.

il nous a déposé au bas de la Mossy Forest, une promenade aménagée vers un point culminant à 2000m d’altitude. C’était escarpé mais bien fait, et l’aménagement n’enlevait pas l’impression d’aventure. Quand on a dit aux garçons de faire attention de ne pas glisser parce qu’il y avait de la mousse par terre, Loïc a organisé une séance de rires enregistrés en disant « mais non, y’a pas de bain ici », ce sur quoi Arthur à enchaîné « mais si, et voilà le savon (en frottant sa main sur la rampe ». Ils étaient pliés en deux, nous on n’a pas tout compris mais c’est pas grave.

on garde en tout cas en tête tous ces arbres recouverts de mousse, la végétation dense enchevêtrée d’une façon dingue, les fougères qui apportent une touche de vert clair et tant de détails encore qui étonnent les européens qui n’ont jamais vu tant de vert à cette altitude. La route était barrée à un endroit alors qu’on aurait encore bien continué mais tant pis, comme on est devenus bouddhistes on se satisfait de ce qu’on a, c’est bien pratique.

la descente était aussi fun que la montée, notre petite Proton faisait le chemin comme si elle avait réellement été construite pour ça et la concentration de notre chauffeur faisait plaisir à voir. On ne se lasse pas de ses magnifiques plantations de thé avec la lumière qui règne quand les nuages s’écartent (il y a peu de nuages cette semaine, on est gâtés).

j’avais lu dans le Routard qu’il y avait moyen d’aller à pied de Brinchang à Tanah Rata, mais je ne savais pas que ça s’appellerait promenade dans la jungle et qu’on y croiserait une jolie cascade. On est partis à l’aventure, avertis que le trajet prendrait une heure environ. Il y avait un petit sentier pas totalement envahi par la végétation, les arbres étaient super hauts, l’humidité était élevée, des petites bestioles ont croisé notre route, bref, c’était la jungle quoi (même si croiser un tigre aurait eu un petit cachet supplémentaire :-)).  Noam a insisté pour faire une partie du trajet sur ses propres pieds (et pas harnaché dans mon dos) et Loïc et Arthur on ouvert la route pour vérifier que ça ne glisse pas trop. Ils ont pris ça super au sérieux, oubliant que ça faisait quand même un certain temps qu’on déambulait et qu’un mal de jambes aurait pu se déclarer.

de retour à Tanah Rata, on a improvisé un petit repas sur le pouce au parc de la pleine de jeux, les garçons ont fait un peu de vélo et de course à pied en pleine heure de midi (on vous a dit que le climat est p a r f a i t ici?) et ont gardé assez de forces pour rentrer à la Father’s Guesthouse comme si de rien n’était. Comme en plus on venait de découvrir comment lancer l’eau chaude pour la douche, on a pu les laver à fond et enlever l’illusion de bronzage – c’était juste des traces de bonheur en pleine terre!

DSC_0930
les Cameron Highlands
DSC_0959
Mossy Forest
DSC_1010
la cascade de Parit et sa petite cabane
DSC_0914
location de vélos et engins en tout genre au parc
DSC_0964
Jungle Walk

âge des voyageurs au moment du voyage: Noam, 22 mois – Arthur – 4,5 ans – Loïc, 6 ans, Aart, 32 ans, Charline, 39 ans