les petits bonheurs de chacun

Pas de commentaire

qu’est-ce qu’on retient aujourd’hui? Que c’est chouette de se donner la permission de profiter de chaque instant, et qu’on est contents pour ceux autour de nous qui profitent de façon très différente. On n’est pas obligés de les comprendre ni d’avoir les mêmes envies qu’eux pour voir que comme nous, ils ont passé une belle journée.

lieux visités

  • restaurants (2)
  • piscines (2)
  • bar (1)
  • plage (1)
  • espaces sportifs (3)

notre environnement à tout pour plaire: il fait chaud, la vue est à couper le souffle (si on cadre bien, et même sans ça, en fait), la nourriture ne va pas faire de bien à nos projets de régime, les enfants s’amusent tellement qu’ils veulent qu’on habite ici, on a fait la sieste et plein de petits détails encore qui ont donné un goût délicieux à cette journée.

on a fait un tas de choses qui ont fait de nous d’heureux vacanciers, ancrés dans le moment présent. Quelques exemples, dans le désordre:

  • rester de longs moments dans la piscine à regarder et partager les jeux des garçons,
  • souffler dans et au bord d’une piscine à débordement réservée aux 16+ (une grande première pour tous les deux),
  • savourer plusieurs mets délicieux, à différents moments de la journée,
  • siroter cocktails et mocktails,
  • aller sur la plage au moment du coucher de soleil,
  • lire plusieurs pages d’un livre sans s’interrompre,
  • jouer au ping pong comme quand on était jeunes (en plus raide, on n’est pas fans du pliage de genoux, c’est ce qui nous a coûté notre carrière internationale, d’ailleurs),
  • écouter les garçons nous raconter les activités qu’ils ont faites sans nous, etc.

tout ça en une journée, et comme on va mettre le mode repeat pendant quelques jours encore, on sent qu’on décroche, qu’on lâche prise, qu’on se déconnecte et qu’on peut supporter plein de choses qui, à certains moments, se passent autour de nous avec la force de ceux qui observent avec humour et bienveillance. Parce que ce qui a aussi fait la particularité de cette journée, c’est qu’on a découvert des comportements « étonnants » qui ont l’air de rendre les gens autour de nous heureux (tuyaux 2, 3, 4 et 5 pour deviner où on est, pour le tuyau n° 1, c’est dans l’histoire d’hier):

  • jouer au volley ball dans la piscine (ou à un truc qui y ressemble) à 42 contre 37 en criant beaucoup et pas forcément en rapport avec le parcours de la balle,
  • danser dans la piscine (toujours en bande) en imitant les gestes prémâchés par une animatrice en maillot de Batman et répercutés aussi par ses collègues disposés stratégiquement autour de cette piscine (pour que personne ne s’échappe?),
  • élaborer des tactiques pour piller le buffet alors qu’il y a vraiment assez de chez assez à manger pour tout le monde (ou alors il y a un concours en cours et on n’a pas été informés),
  • bloquer une chaise longue pour un occupant hypothétique en y jetant un short et un t-shirt avant de filer luncher (sur ce coup-là, on a sans doute bien foutu la m*** sans le faire exprès, puisqu’ayant repéré le manège, j’ai dit à Aart: « t’inquiète, ils viennent de partir manger, assieds-toi là et s’ils reviennent, on expliquera » – et puis on a oublié de remettre les affaires en place quand on est partis à notre tour, pas de bol pour le suivant qui s’est installé de bonne foi sur la chaise resquillée et qui s’est peut-être fait taper à coup de short et t-shirt déplacés. On fera plus attention la prochaine fois pour masquer nos crimes de tourisme de masse).

alors, vous devinez où on est?

img_1540
ça existe vraiment, les « adult pools »
img_1544
lire n’importe où mais pas n’importe quoi*
img_1554
coucher de soleil en famille
img_1557
coucou, c’est moi!

prénoms et âge des voyageurs : Noam, 21 mois – Arthur, 4,5 ans – Loïc, 6 ans – Aart, 32 ans – Charline, 39 ans

Etre parent en pleine conscience, de Jon et Myla Kabat-Zinn. Si vous le commandez via le lien affilié chez www.amazon.fr, nous touchons une commission. Cela ne coûte pas plus cher pour vous.